Institut d'Histoire de la Révolution française

(IHRF-IHMC)

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché depuis 2016 à l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (IHMC, UMR 8066 – CNRS, ENS-PSL, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). 

La bibliothèque de l'IHRF sera fermée le mardi 19 mars 2024.
Avant de venir à la bibliothèque de l'IHRF, il est nécessaire de prendre rendez-vous en écrivant à : biblio.ihmc@univ-paris1.fr

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30

Thomas Corpet
Tél. : 01 40 46 33 70
biblio.ihmc@univ-paris1.fr

Bibliothèque de l'IHRF

Accès direct à la bibliothèque

La bibliothèque de l'IHRF a été constituée principalement par des acquisitions successives, des dons et des legs.

Elle est l'une des rares dans sa spécialité à être consacrée à la période de la Révolution et de l'Empire, et plus particulièrement aux Révolutions occidentales de la fin du xviiie siècle dans l'Europe révolutionnaire et impériale.

Le fonds documentaire comprend plus de 18 000 ouvrages, 12 000 titres des Archives de la Révolution française micro-fichées et 1 300 thèses et mémoires

Les Archives parlementaires, le Moniteur, les revues Révolution française et les Annales historiques de la Révolution française sont en accès direct en salle G016.

Logo de CollEx

Ses collections de références et ses services d'appui à la recherche sont labellisés CollEx (Collections d'excellence).

Séminaires 2023-2024 de l'IHRF-IHMC

Les programmes suivants du premier semestre pour les séminaires de Master 1 et 2 de l'IHRF sont désormais en ligne :

Séminaire de Master 1 – Sources et matériaux de l’histoire de la Révolution et de l’Empire

Séminaire organisé par Virginie Martin, Guillaume Mazeau, Frédéric Régent et Côme Simien

Séminaire de Master 1 (S1) – Chantiers et enjeux des recherches sur la Révolution française et l’ère des Révolutions de la fin du xviiie siècle

Séminaire IHMC-IHRF, organisé par Pierre Serna et Frédéric Régent

Séminaire de Master 2 (S1) – La contre-révolution se raconte la Révolution

Séminaire IHRF–IHMC / IUF, sous la direction de Pierre Serna et Baptiste Roger-Lacan, avec la collaboration de la BnF / Bibliothèque de l’Arsenal

Séminaire de Master 1 (S2) –  Historiographie de la Révolution française

Séminaire IHRF–IHMC, sous la direction de Pierre Serna (cycle « Historiographie de 1815-1989 ») et Frédéric Régent (cycle « Historiographie thématique, 1989-2023 »)

Séminaire de Master 2 (S2) –   Faire ensemble la Révolution

Séminaire IHRF–IHMC, organisé par Frédéric Régent (université Paris 1 Panthéon Sorbonne, IHRF-IHMC) pour le cycle « Les grandes figures de la Révolution française et les questions coloniales »
et par Solenn Mabo (université de Rennes, Tempora) et Pierre Serna (université Paris 1 Panthéon Sorbonne, IHRF-IHMC)
pour le cycle « Les relations femmes-hommes à l’épreuve des bouleversements révolutionnaires »

Actualités et informations

  • [Podcast] Le chevalier de Saint-George

    Illustration du numéroComment le chevalier de Saint-George, né esclave en Guadeloupe, est-il devenu une star au 18e siècle ?

    Outre-mer la 1ère vous propose un podcast en six épisodes sur le parcours exceptionnel du chevalier de Saint-George (1745-1799). Des interviews d’écrivains, d’historiens, des archives illustrent le récit. En bonus, un article interview accompagne le podcast.

    Pour compléter le premier épisode, « Une enfance antillaise », Frédéric Régent répond aux questions de Cécile Baquey.

    Lire l’entretien complet et écouter les podcasts de la série (30 mn chacun)

  • [Colloque] Femmes, matrimoine et révolution : une nouvelle perspective ?

    Illustration du numéroVendredi 14 juin 2024, de 8 h à 18 h

    Colloque organisé par Brigitte Dionnet, Pierre Serna et Jean-Loup Kastler, avec le soutien du CIHRF, de l’IHMC, de l’IUF et de la ville de Grenoble.

    Auditorium, musée de Grenoble
    5 place de Lavalette, Grenoble (38)

    Cliquer ici pour s'inscrire

    Voir le programme complet sur le site de l'IHMC ou sur celui du CIHRF

  • [Parution] L’amitié en révolution, 1789-1799. De l’histoire à la mémoire

    Voir l'image en grand format

    Auteurs : Philippe Bourdin, Côme Simien , Rennes, Presses universitaires de Rennes, février 2024, 410 pages

    Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

    Valeur héritée, valeur refondée à l’aune de la régénération, de l’unité et de la fraternité espérées, quel est le statut de l’amitié dans les projets républicains et les communautés utopiques ? Que deviennent dans la Révolution la culture salonnière et l’idéal maçonnique qui reposent ô combien sur l’entrelacs des relations individuelles ? Comment se nouent, se dénouent ou, au contraire, résistent sur le long terme, les solidarités amicales (dont la camaraderie scolaire ou estudiantine, le compagnonnage professionnel, les réseaux familiaux hérités) confrontées aux événements révolutionnaires ou contre-révolutionnaires, à l’interdiction ou aux remodelages des réseaux, aux choix politiques enfin ? Quelle est la part de la mixité, de la virilité, voire de la sexualité dans ces relations privilégiées en une société misogyne ? Peut-on mesurer comment s’associent selon les temps, raisons, obligations, peurs et sentiments ? Par quelles preuves, quels mots, quels gestes, se déclare et vit une relation amicale ? Dans le sillage ouvert par l’histoire des émotions et des sensibilités, il s’agit ici d’apporter de nouvelles réponses et de nouveaux éclairages.

    Avec le soutien de la Société des études robespierristes, de l’université Clermont Auvergne et de l’Institut universitaire de France.

  • [Revue] La Révolution française – 24 | 2023

    Illustration du numéroLe numéro 25 | 2023 de La Révolution française, les Cahiers de l'Institut d'Histoire de la Révolution Française est paru aujourd'hui sur OpenEdition Journals.

    Dirigé par Jean-Loup Kastler et Marion Bertholet, il comporte un dossier sur « Les Lumières et le Moyen Âge : une révolution ? ».

    Le « Moyen Âge » et le « Siècle des Lumières » ont en commun d’être des chrononymes : ce sont des expressions créées a posteriori pour découper arbitrairement le temps et désigner des périodes sur lesquelles sont portés des jugements de valeur. Mais, au-delà de cette similitude technique et littéraire, ces deux formules témoignent des valeurs totalement opposées qui sont projetées sur ces époques. Le terme de « Moyen Âge » a été forgé par les humanistes pour désigner le déclin des siècles séparant leur présent de l’Antiquité, tandis que la désignation de « siècle des Lumières », elle, se fixe au début du xxe siècle pour caractériser un temps dominé par les idées des philosophes, le progrès, le bonheur, la tolérance, l’utilité… D’un côté, le Moyen Âge serait le moment des ténèbres et de l’obscurité, de l’autre, le siècle des Lumières serait celui de l’éclat apporté par des lettrés guidés par le flambeau de la Raison.

  • Archives parlementaires – Six nouveaux volumes sur Persée

    Les tomes 83 à 88 des Archives parlementaires de la Révolution française, sont désormais en ligne sur Persée. Ils couvrent la période du 16 nivôse au 28 germinal an II (du 5 janvier au 17 avril 1794).

    https://archives-parlementaires.persee.fr/explorer/les-volumes

Logo de l'IHMC

Retrouvez aussi les actualités de l'IHRF sur et de l'IHMC sur 

Logo du CNRS
Logo de l'ENS-PSL
Logo de l'université Paris Panthéon-Sorbonne
Logo du label CollEx-Persée